Ce qui se cache derrière « Les Républicains » ….

… horreur: la gôôôche de droite ! Comme quoi !

150424- sarkozy mitterand

« Clic sur la photo ! » :-)

C’est le week – end, on peut rire un peu … quoique ?

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans 3- National, Politique générale | Commentaires fermés

Vu de (pas trop) loin …

150417- Clin d'oeilL’intérêt d’un voyage hors de nos frontières, c’est que le coup d’oeil change … et que l’on retrouve différemment notre environnement quotidien, souvent avec plus de tendresse et de gaité.

Et ben, pour ce qui concerne la vie politique de notre pays, désolé, mais pas grand chose n’a changé. Que s’est-il passé ces derniers jours:

Le élections départementales: c’était il y a une éternité, au moins trois semaines. Déjà la campagne n’avait pas été rigolote; rappelez vous: on ne savait pas pourquoi on allait voter, les fonds de l’affaire n’avaient pas été abordés (415 M.€  pour l’Ardèche … une paille), le seul intérêt était de savoir le score des gars de la Marine et à quelle dose le bleu allait l’emporter sur le rose. Aujourd’hui, plus personne n’en parle. Au MoDem Ardèche, on va continuer à s’intéresser aux décisions du Conseil Départemental et de son devenir dans le cadre de la mise en place des nouvelles régions.

La Saga des Le Pen: Dallas, ton univers impitoyable où, sur fond de lutte de pouvoir, l’on s’entre-tue entre père et fille à cause des « détails négationnistes »… et voilà la petite Marion qu’on sort du chapeau pour la région PACA … excusez-moi ce n’est pas Dallas c’est Dynastie. Un bon polar pour Continuer la lecture

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans 3- National, Politique générale | Commentaires fermés

A mardi …

Risultati immagini per cloches paques

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans 1- Local, D- Vie du Mouvement | Commentaires fermés

Départementales, quelques enseignements à garder en mémoire …

150401- Donneurs de leçons…  en vue des prochaines échéances électorales

La qualité de la gestion des départements est indifférente à la couleur politique de son exécutif. Toutes les études statistiques sérieuses, idéologiquement indépendantes, le démontrent sans ambigüité. De plus, 60 % des dépenses du département sont des mesures contraintes, liées d’une part, aux règles d’attributions fixées par la loi, et d’autre part, à la composition de la population. La couleur politique de l’exécutif n’a donc aucune influence sur l’attribution des aides sociales. D’ailleurs, les programmes étaient similaires : stabilisation de la pression fiscale, collèges, routes, le reste (sécurité, économie, environnement) n’étant pas du ressort du département. Et les financements sont affaires de priorités dont il faut espérer qu’elles sont le reflet d’une réelle solidarité, et non d’un quelconque clientélisme.

La participation augmente quand on s’éloigne des centres urbains. C’est une réaction naturelle contre le sentiment d’abandon des zones rurales, contre la fin des départements, seuls pourvoyeurs de solidarité. Or, la loi du 16 décembre 2010 (article 75) prévoyait déjà la fusion région – département (conformément au Rapport Balladur), le regroupement des régions, la suppression de la clause de compétence générale, et renvoyait à plus tard la définition des attributions. Depuis lors, les lois de Modernisation de l’Action Publique (en 2014), et de Nouvelle Organisation des Territoires (en 2015), n’ont fait que reprendre les mêmes orientations en précisant cette fois les attributions précises des départements. Seuls quelques petits marquis politiques locaux, et cumulards, ont dénaturé le sens de ces lois à leur seul profit, au détriment de l’intérêt général et du service des citoyens.

Le vote s’est focalisé sur la sanction d’un gouvernement socialiste à l’origine de l’augmentation de la pression fiscale. C’est oublié un peu vite que l’exemple est venu du gouvernement de Mr Fillon qui a gelé les tranches de l’impôt sur le revenu en 2011. Cette mesure qui a enclenché la baisse de la consommation, et par ricochet des rentrées fiscales, et ainsi de suite jusqu’à aujourd’hui. Cette politique restrictive est aujourd’hui remise en cause par la Banque Centrale Européenne, et le Fonds Monétaire International. Mais c’est aussi l’UMP qui a soutenu la candidature de Jean-Claude Juncker à la présidence de la Commission Européenne (contre Michel Barnier). Or, on savait déjà que le Luxembourg était un paradis fiscal, favorisant les entreprises transnationales au détriment des artisans et des PME de nos zones rurales et périurbaines.

Les médias ont eu beau jeu de valoriser, ou sous-évaluer, les scores de chaque composante de la vie politique nationale, en amalgamant des carottes et des navets, en associant dans leurs calculs, d’un côté UMP, UDI, Divers Droite, de l’autre, PS, EELV, Divers Gauche. Au jeu des nuances (étiquettes politiques fixées par le Ministère de l’Intérieur), les résultats ne sont pas aussi tranchés. En réalité, la situation est beaucoup moins évidente que certains hérauts nationaux voudraient nous le faire croire. Et surtout, la fusion des étiquettes transforme les associés minoritaires en vassaux impuissants. La suite est claire. La campagne se transforme alors en querelle de coqs, la surenchère verbale servant de défouloir, avec de vaines promesses totalement irréalistes. Et comment ne pas s’interroger sur le faible nombre d’élus en regard du poids électoral réel du Front National. Cette forme de mépris institutionnel aura des conséquences importantes aux élections régionales.

Car, la démocratie, c’est autre chose. ….

Continuer la lecture

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans 2- Départemental, 3- National, Départementales / régionales 2015 | Commentaires fermés

Départementales: Résultats Ardèche 2 ème tour

Cliquer sur l’image pour avoir les résultats de l’Ardèche

A titre de synthèse:

  1. Rappel:
    • le conseil général, suivant l’ancien découpage cantonal, comportait 21 Elus de gauche (PC, PS, PRG, Divers) et 12 Elus de droite (UMP, Nouveau Centre, Divers)
    • le nouveau conseil départemental comportera 24 Elus de gauche (PS et Divers) et 10 Elus de droite (UMP-UDI).
  2. Si tant est que cela est un quelconque intérêt, l’analyse partisane des résultats montre que, politiquement:
    • les électeurs de gauche se sont globalement reportés sur les candidats PS
    • en cas de duels UMP/UDI – FN, ces mêmes électeurs « de gauche » ont voté pour le candidat UMP/UDI,
    • en cas de duels PS – FN, une part importante des électeurs de l’UMP/UDI a voté pour le FN,
    • à contrario, dans le cas de confrontation tripartite, le maintien du FN à permis l’élection des candidats PS.

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans 1- Local, 2- Départemental, Départementales / régionales 2015 | 2 commentaires

Contre l’inquiétant «ni-ni» de Nicolas Sarkozy

Tribune libre de Sylvie Goulard (Député Européenne MoDem) dans le journal l’Opinion – clic – 

En refusant de choisir, le Président de l’UMP légitime une formation politique, le FN, qui a un projet contraire à l’intérêt national

150328- sylvie_goulard1Faut-il faire une différence entre le Parti socialiste et le Front national ? Dans la plupart des pays d’Europe où les partis modérés gouvernent en coalition, dans l’intérêt national, la réponse irait de soi. Mais puisque Nicolas Sarkozy renvoie dos à dos PS et FN, il est important d’y répondre concrètement, projet du FN en mains, sans incantation républicaine.

Sur trois sujets essentiels – la défense, l’Europe, l’économie – le FN remet en cause le cadre de la sécurité et de la prospérité de la France.

Ce parti propose « une sortie du commandement intégré de l’OTAN ». Il veut « s’associer [à l’Allemagne et à la Russie] pour former une alliance trilatérale Paris-Berlin-Moscou ». Ainsi il propose à la France de renier sa parole vis-à-vis de ses alliés occidentaux, la laissant sans moyens de défense suffisants. Il ment sur la disponibilité de l’Allemagne de participer à cette aventure. La Chancelière est trop avisée et trop engagée contre les exactions de Vladimir Poutine pour se jeter au cou de celui-ci.

Sur l’Europe, le FN envisage « l’abandon de la politique agricole commune » ou encore le « rétablissement de la primauté du droit national sur le droit européen ». Il veut détruire l’Union européenne. Ces bouleversements dont les modalités et les coûts ne sont pas précisés créeraient une incertitude très préjudiciable. A terme, notre pays serait isolé, dépourvu de moyens d’influence sur ses voisins.

En matière économique enfin, le FN a un projet dirigiste et protectionniste comportant par exemple « le retour aux monnaies nationales », des « mesures de contrôle des mouvements de spéculation des capitaux » et la « nationalisation partielle des banques ». En qualifiant la sortie de l’euro de « défi technique » qui pourrait être relevé avec l’appui allemand, le FN prend ses désirs pour des réalités.

A quoi joue donc l’ancien Président de la République qui a eu le courage de ramener la France dans le commandement intégré de l’OTAN et a activement lutté contre la dislocation de la zone euro ? A-t-il oublié qu’il a lui-même créé la commission Attali destinée à « libérer la croissance » dont Emmanuel Macron était le rapporteur ?

Continuer la lecture

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans 2- Départemental, 3- National, 4- Européen, Départementales / régionales 2015 | Commentaires fermés

Départementales : et si on sortait des analyses convenues ?

Article publié hier sur la page Facebook de Marc Fesneau – Secrétaire Général du MoDem

150324- Fesneau-portraitQuelques éléments d’analyse 24H après le scrutin et en s’éloignant des sondages sortis des urnes et des agrégations « originales » du ministère de l’intérieur. Et c’est quand même mieux de faire ainsi en évitant de commenter les sondages avant vote et en comparant plutôt avec les scrutins précédents et en essayant de tirer des enseignements lucides loin du « on a tous gagnés » des plateaux télé. Bref en sortant des trompe- l’oeil

Et d’abord l’élément principal et qui me paraît aveuglant de vérité : il y a indéniablement un score jamais atteint du front national loin de l’échec facilement répété à l’envie hier soir. Dans plus du tiers des départements en tête, présent dans plus de 1100 Cantons, arbitre dans la plupart. Quel est l’état d’une démocratie soumise à une telle pression ? Et que donneront les régionales avec des candidats FN à forte notoriété ?

Ajoutons une montée dans des départements jusqu’alors à l’écart de vague : Puy de Dôme, Maine-et-Loire, Ile et Vilaine, Orne… C’est bien d’une implantation réelle et durable dont on parle. Et on n’a pas fini d’en parler. C’est pour moi le premier enseignement et peut-être celui –sur lequel il faudrait réellement travailler.

Ce n’est ni la stigmatisation et la dramatisation à outrance des uns, ni la course aux positions les plus droitières des autres qui endigueront cette vague qui menace de tout emporter sans rien résoudre. Dans les deux cas des postures de circonstances et dans les deux cas les germes de l’échec.

Pour le reste :

Continuer la lecture

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans 2- Départemental, 3- National, D- Vie du Mouvement, Départementales / régionales 2015, Z- Non classé | Commentaires fermés

Départementales … après le premier tour

Sans vouloir « rajouter des commentaires » à l’ensemble de ceux qui envahissent nos écrans, radios et journaux :-) , deux remarques:

  • 1- le mode de scrutin ne permet plus d’exprimer la diversité de pensée de nos citoyens. Il faut faire « efficace » dès le premier tour.  Pour preuve:

Alors que « mathématiquement » cela aurait été possible, « la Gauche » n’est plus présente au second tour dans les cantons ayant fait l’objet d’une offre de plusieurs listes (présentant d’ailleurs des options politiques différentes, totalement recevables – voir notre article sur ce point – clic-). Devons-nous nous contenter d’un système électoral aussi simpliste ?

  • 2- les raisons de la « montée » du FN restent toujours à analyser. Parmi les communes que nous connaissons bien qui ont placé ce parti en tête:
    • il n’y a pas d’étrangers,
    • la situation économique, sous réserve d’une analyse plus fine, n’y est pas « catastrophique »,
    • les élus ne sont pas des « pourris »: ce sont des gens dévoués, souvent « sans étiquette », ayant des valeurs fortes mais non-partisans dans leurs actions, souvent réélus lors des dernières municipales,
    • les habitants sont très intégrés, souvent généreusement bénévoles dans un tissus associatif dense,
    • le programme des candidats FN, copié-collé dans tous les cantons, ne parle pas de l’Ardèche, se moquant ainsi du contexte local dans le but, maintenant avoué et stratégiquement planifié, d’une conquête du pouvoir au niveau national.

 

Alors ? Jean Lassalle, lors de notre rencontre à Aubenas – clic - , nous a bien fait partager ce « désarroi ». Aurions-nous collectivement à ce point peur dans l’avenir en nous réfugiant dans un discours passéiste à l’heure où nos jeunes ont le monde entier pour terrain de jeu ? Des peuples entiers paient lourdement, dans leurs familles, dans leur chair, l’envie d’acquérir cette « démocratie » dans laquelle nous nous recroquevillons !

Il y a sûrement une demande « d’ordre » et de « clarté » vis à vis de nos dirigeants.

Commençons par être fiers de porter haut nos valeurs démocrates qui sont notre véritable identité nationale ! A nous de bien voter ! C’est le premier signe de notre engagement à défendre ces valeurs.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans 2- Départemental, 3- National, Départementales / régionales 2015 | 3 commentaires

Les questions qui se posent

150320- Elections départementales1- Au niveau national:

  • dois-je manifester mon accord ou mon désaccord avec la politique du gouvernement par mon vote lors de ces  élections départementales ?

2- Au niveau régional:

  • quel est l’avis des candidats sur la réforme territoriale en cours et le rôle qu’ils comptent jouer dans sa mise en place ?

3- Au niveau départemental: 

  • suis-je satisfait de la gestion de l’équipe sortante ?
  • n’est-il pas temps d’une alternance pour éviter la mise en place effective de baronnies locales ?

4- Au niveau du canton:

  • le programme des candidats est-il relativement précis ou se contente-t’il de vagues orientations générales, photocopiées d’un canton à l’autre se moquant, en cela, des électeurs et de la démocratie ?
  • Les candidats ont-ils fait preuve de dévouement, de compétences et d’intégrité dans d’autres circonstances ?

C’est par notre vote raisonné que nous aurons une démocratie stable et sereine … c’est tellement facile de crier avec les loups et de ne pas assumer sa responsabilité de citoyen !

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans 2- Départemental, 3- National, Départementales / régionales 2015, Réforme territoriale | Commentaires fermés

La grotte Chauvet … une caverne ? un gouffre ? un précipice ?

150317- La caverne Pont d'Arc - rEn tant qu’Ardéchois nous sommes tous fiers que l’UNESCO, en Juin 2014, ait reconnu la Grotte Chauvet, dans le Sud Ardèche, comme patrimoine de l’humanité. Nous adhérons également au principe « d’exploiter cette richesse » pour en faire un élément de promotion touristique de notre beau département. En regard de l’expérience de la grotte de Lascaux, nous comprenons également l’utilité de la construction d’une réplique afin d’éviter la dégradation de la grotte d’origine …

mais comment ne pas revenir sur la non-maîtrise du budget de ce projet, dérapage dont nous parlions déjà il y a 3 ans et demi dans un article intitulé « gaspillage et maquillage … sont les 2 mamelles de la vache à lait » – clic -, la vache à lait étant vous, moi, nous les contribuables.

Quelques chiffres:

Premièrement, notons que M. Saulignac se trompe: il estime la dérive de 7,5% alors que l’écart entre 55 et 43 M. Euros est mathématiquement de 27,9%.

Deuxièmement, notons l’ argumentation pour le moins spécieuse : »c’est un budget maîtrisé car l’écart est moins important que celui du Musée des Confluences à Lyon et du MUCEM à Marseille ». Imaginons, dans le privé, ce qu’il adviendrait à un responsable de projet si le budget de celui-ci dérivait de 28 %.

Troisièmement, notons que l’on oublie allègrement dans ce budget tous les aménagements nécessaires (parkings, routes …) en limitant la communication sur le seul « projet artistique ». Montant actuel des travaux déjà réalisés: on ne sait pas … mais ce qui est certain c’est que cela va continuer. La preuve: voyez l’extrait du plan « Région-Département Ardèche » jusqu’en 2020 – clic - : 21,37 M.Euros sont déjà prévus pour améliorer les « liaisons et accès » à la caverne du Pont d’Arc … sans compter le lancement du projet de développement touristique  associé de la Combe d’Arc (10,4 M. Euros pour le seul aménagement des abords – là aussi coût global du projet: mystère ?) . Nous voyons également le lancement d’un projet d’une « simulation numérique » de la caverne du pont d’Arc dont la seule étude est provisionnée pour 1,5 M. Euros.

Rappelons que nous ne sommes pas assez experts pour « estimer » si ces coûts sont justifiés ou pas: c’est un investissement majeur pour le Sud Ardèche qui voit ainsi confortée  sa vocation touristique internationale de masse. C’est un choix politique qui peut se discuter mais qui a sa logique. Constatons néanmoins que ce projet va son train sans surveillance budgétaire par nos conseillers départementaux.

En cette période électorale, n’hésitons pas à en parler aux candidats susceptibles d’avoir en charge la continuation de ce projet … financé par les citoyens et opérationnellement géré par un groupe privé.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans Z- Non classé | Commentaires fermés