En continuité du Conseil National du 27 Juin

Lors de ce conseil ont été abordés avec sérieux de nombreux points d’actualité:  terrorisme, politique migratoire, chômage, problématique de la Grèce et risques sur la zone euro.

Pour ce qui est des élections régionales, il n’y a pas d’alliance systématique. Ce sont les idées et les hommes et femmes candidats en présence dans chaque région qui déterminent une stratégie d’union, ou pas, sachant que la ligne de conduite est: « aux régionales on parle des régions et, sans être naïf, on n’y importe pas les problématiques nationales, en particulier, pré-présidentielles ». La volonté du MoDem est « de rassembler » mais pas à n’importe quel prix.

L’ensemble de ces points ont été commentés lors de l’interview de F. Bayrou par G. Durand, hier 1er Juillet sur Radio Classique. Bonne écoute .. d’autant qu’ un passage, concerne plus particulièrement la région Auvergne – Rhône-Alpes.

http://www.dailymotion.com/video/x2w5e9u
Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans 3- National, D- Vie du Mouvement, Départementales / régionales 2015 | Laisser un commentaire

C’est guignol, c’est guignol …

Le spectacle donné par les « politiques » dans le cadre de la préparation des régionales est désolant:

  • tout se négocie au niveau national, la spécificité de chaque région importe peu
  • … négociation portant, avant tout, sur la « course aux places ». Les programmes, idées, propositions ? On verra plus tard.

Ceci est aussi vrai à gauche qu’à droite … le F.N. s’en pourlèche  par avance les babines.

La nouvelle région Auvergne-Rhône Alpes ne fait pas exception et, ces derniers jours,  l’U.D.I. (signification du  « I » ?), a « choisi » de  se ranger derrière Laurent Wauquiez qui, par calcul (et non par conviction – c’est encore pire -), a décidé de reprendre à son compte certains arguments et comportements de l’extrême droite. La négation même de la politique telle que les démocrates la conçoive.

Les ficelles sont grosses, on devine même le marionnettiste:

Continuer la lecture

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans 3- National, Départementales / régionales 2015 | Laisser un commentaire

L’Ardéchoise: un peu d’air frais.

C’est parti pour 2015 … Plus de 15 000 amateurs de la petite reine se réunissent ces jours-ci pour affronter les dénivelés de nos belles routes ardéchoises … un régal, admirez:

  • pas d’enjeux financiers sinon de faire vivre quelques permanents à l’année à Saint Félicien,
  • la motivation des amateurs qui se sont « bougés » tout au long de l’année pour arriver en forme le jour J,
  • le lien social et la convivialité joyeuse: bénévolat, événements festifs spontanés dans les villes et villages traversés,
  • le développement économique local (gîtes, chambres d’hôtes, restaurants …)
  • la promotion de l’Ardèche à l’international

Certains préfèrent subventionner le « Stade des Lumières » au nom du business et de l’image. L’important est que les supporteurs puissent acheter écharpes et maillots produits dans le tiers-monde dans une enceinte moderne au bénéfice des « Investisseurs ». Et, s’il leur arrive d’être un peu énervés et de mettre le souk dans le quartier, leurs impôts permettent de financer  des CRS; la baston, la bière, les insultes pour les supporteurs d’en face et traiter leur goal « d’en …….. lé » à chaque dégagement: ça crée du lien social* …

« Panem et circences » – clic l’éternel choix politique des dirigeants et des puissants pour avoir le calme  et asseoir leur pouvoir. Nihil novi sub sole – clic  (oui, je mets un peu de latin pour montrer que « sport » et « culture » ne sont pas deux mots antinomiques)

En France, nous avons un ministère dédié « aux sports »: pour quoi faire ? au service de qui ? pour quelle vision du développement humain ? La question ne se pose plus: ça fait un moment que l’on ne mesure la « politique sportive » de notre nation qu’à travers le nombre des médailles ou des records obtenus dans des événements mondiaux gangrenés par l’argent !

Vous avez dit futile ? … venez voir passer l’Ardéchoise: l’air y est frais.

*Nota: je ne me moque pas des spectateurs amateurs (j’en suis parfois) de tel ou tel sport pratiqué par des athlètes de haut niveau, supporteurs de tel ou tel club qu’ils ont intégré comme une « famille » depuis qu’ils sont enfants (j’en fus) … mais du « système » lourd et aliénant qui n’a visiblement que le seul business pour objectif et que subventionnent certains élus.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans 2- Départemental, Consommation, Education | Comments Off on L’Ardéchoise: un peu d’air frais.

Tout ça c’est bien lait …

ou quel développement agricole voulons-nous ? … ou comment aménager notre territoire ?

Au moment où, pour les hommes, on conçoit une réforme territoriale  qui renforce les « métropoles », regardons ce que l’on fait déjà pour les vaches.

Deux vidéos à regarder l’une après l’autre pour lancer le débat … en chantant, si vous en avez envie.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube
Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans 1- Local, 2- Départemental, 3- National, Agriculture, Réforme territoriale | Comments Off on Tout ça c’est bien lait …

Quand Nicolas Sarkozy imite Laurent Gerra

Tout y est: les mouvements d’épaules, le débit de parole, la gestuelle, le sourire crispé en attendant la réaction de l’assemblée. Seul regret: le texte un peu faiblard, Laurent Gerra fait mieux. Mais pour une caricature, c’est tout de même bien fait. Chapeau l’artiste !

http://www.dailymotion.com/video/x2rqd4e
Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans 3- National | Comments Off on Quand Nicolas Sarkozy imite Laurent Gerra

Rejet du politique, populisme, bouc émissaire … : une analyse,

celle de Jean Paul Delevoy, président du Conseil Economique, Social et Environnemental.

De la même façon qu’en son temps Stéphane Hessel nous disait « indignez-vous » (clic), Jean-Paul Delevoy nous propose, d’une certaine manière, le slogan « réfléchissez » … et ça fait du bien :-) .

http://www.dailymotion.com/video/x2rdvwt
Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans 3- National, 4- Européen, 5- International, Education, Environnement, Social, Société | Comments Off on Rejet du politique, populisme, bouc émissaire … : une analyse,

Ce qui se cache derrière « Les Républicains » ….

… horreur: la gôôôche de droite ! Comme quoi !

150424- sarkozy mitterand

« Clic sur la photo ! » :-)

C’est le week – end, on peut rire un peu … quoique ?

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans 3- National, Politique générale | Comments Off on Ce qui se cache derrière « Les Républicains » ….

Vu de (pas trop) loin …

150417- Clin d'oeilL’intérêt d’un voyage hors de nos frontières, c’est que le coup d’oeil change … et que l’on retrouve différemment notre environnement quotidien, souvent avec plus de tendresse et de gaité.

Et ben, pour ce qui concerne la vie politique de notre pays, désolé, mais pas grand chose n’a changé. Que s’est-il passé ces derniers jours:

Le élections départementales: c’était il y a une éternité, au moins trois semaines. Déjà la campagne n’avait pas été rigolote; rappelez vous: on ne savait pas pourquoi on allait voter, les fonds de l’affaire n’avaient pas été abordés (415 M.€  pour l’Ardèche … une paille), le seul intérêt était de savoir le score des gars de la Marine et à quelle dose le bleu allait l’emporter sur le rose. Aujourd’hui, plus personne n’en parle. Au MoDem Ardèche, on va continuer à s’intéresser aux décisions du Conseil Départemental et de son devenir dans le cadre de la mise en place des nouvelles régions.

La Saga des Le Pen: Dallas, ton univers impitoyable où, sur fond de lutte de pouvoir, l’on s’entre-tue entre père et fille à cause des « détails négationnistes »… et voilà la petite Marion qu’on sort du chapeau pour la région PACA … excusez-moi ce n’est pas Dallas c’est Dynastie. Un bon polar pour Continuer la lecture

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans 3- National, Politique générale | Comments Off on Vu de (pas trop) loin …

A mardi …

Risultati immagini per cloches paques

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans 1- Local, D- Vie du Mouvement | Comments Off on A mardi …

Départementales, quelques enseignements à garder en mémoire …

150401- Donneurs de leçons…  en vue des prochaines échéances électorales

La qualité de la gestion des départements est indifférente à la couleur politique de son exécutif. Toutes les études statistiques sérieuses, idéologiquement indépendantes, le démontrent sans ambigüité. De plus, 60 % des dépenses du département sont des mesures contraintes, liées d’une part, aux règles d’attributions fixées par la loi, et d’autre part, à la composition de la population. La couleur politique de l’exécutif n’a donc aucune influence sur l’attribution des aides sociales. D’ailleurs, les programmes étaient similaires : stabilisation de la pression fiscale, collèges, routes, le reste (sécurité, économie, environnement) n’étant pas du ressort du département. Et les financements sont affaires de priorités dont il faut espérer qu’elles sont le reflet d’une réelle solidarité, et non d’un quelconque clientélisme.

La participation augmente quand on s’éloigne des centres urbains. C’est une réaction naturelle contre le sentiment d’abandon des zones rurales, contre la fin des départements, seuls pourvoyeurs de solidarité. Or, la loi du 16 décembre 2010 (article 75) prévoyait déjà la fusion région – département (conformément au Rapport Balladur), le regroupement des régions, la suppression de la clause de compétence générale, et renvoyait à plus tard la définition des attributions. Depuis lors, les lois de Modernisation de l’Action Publique (en 2014), et de Nouvelle Organisation des Territoires (en 2015), n’ont fait que reprendre les mêmes orientations en précisant cette fois les attributions précises des départements. Seuls quelques petits marquis politiques locaux, et cumulards, ont dénaturé le sens de ces lois à leur seul profit, au détriment de l’intérêt général et du service des citoyens.

Le vote s’est focalisé sur la sanction d’un gouvernement socialiste à l’origine de l’augmentation de la pression fiscale. C’est oublié un peu vite que l’exemple est venu du gouvernement de Mr Fillon qui a gelé les tranches de l’impôt sur le revenu en 2011. Cette mesure qui a enclenché la baisse de la consommation, et par ricochet des rentrées fiscales, et ainsi de suite jusqu’à aujourd’hui. Cette politique restrictive est aujourd’hui remise en cause par la Banque Centrale Européenne, et le Fonds Monétaire International. Mais c’est aussi l’UMP qui a soutenu la candidature de Jean-Claude Juncker à la présidence de la Commission Européenne (contre Michel Barnier). Or, on savait déjà que le Luxembourg était un paradis fiscal, favorisant les entreprises transnationales au détriment des artisans et des PME de nos zones rurales et périurbaines.

Les médias ont eu beau jeu de valoriser, ou sous-évaluer, les scores de chaque composante de la vie politique nationale, en amalgamant des carottes et des navets, en associant dans leurs calculs, d’un côté UMP, UDI, Divers Droite, de l’autre, PS, EELV, Divers Gauche. Au jeu des nuances (étiquettes politiques fixées par le Ministère de l’Intérieur), les résultats ne sont pas aussi tranchés. En réalité, la situation est beaucoup moins évidente que certains hérauts nationaux voudraient nous le faire croire. Et surtout, la fusion des étiquettes transforme les associés minoritaires en vassaux impuissants. La suite est claire. La campagne se transforme alors en querelle de coqs, la surenchère verbale servant de défouloir, avec de vaines promesses totalement irréalistes. Et comment ne pas s’interroger sur le faible nombre d’élus en regard du poids électoral réel du Front National. Cette forme de mépris institutionnel aura des conséquences importantes aux élections régionales.

Car, la démocratie, c’est autre chose. ….

Continuer la lecture

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Publié dans 2- Départemental, 3- National, Départementales / régionales 2015 | Comments Off on Départementales, quelques enseignements à garder en mémoire …