Quel avenir pour notre nation, la France

170303- drapeau françaisPatriotes comme tous les citoyens de ce pays, vous vous interrogez légitimement sur les projets des différents candidats, et sur l’avenir de votre pays et de vos enfants.

Il y a au moins un candidat, ou plutôt devrais-je dire une candidate, qui a dans ce domaine une avance considérable sur ses concurrents. En effet, nous savons et nous pouvons voir exactement là où elle veut emmener notre nation et ses citoyens. Et le moins qu’on puisse dire est que ce n’est pas réjouissant.

Nous avons à notre porte des exemples précis. Ils ont pour noms Orbàn, Poutine, ou Erdogan, pour se limiter à notre voisinage proche. On pourrait en rajouter un autre, mais la Constitution de son pays en limite heureusement les ambitions nauséabondes. Comme eux, elle nous promet un régime autocratique, privilégiant certaines catégories de citoyens, mettant les services de l’état sous sa domination discrétionnaire, menaçant les opposants d’une chasse aux sorcières, favorisant l’appropriation personnelle des moyens de communication. C’est en fait la porte d’entrée d’un régime dictatorial.

Les conséquences concrètes en sont parfaitement visibles. En voici quelques exemples, dont la liste n’est pas exhaustive. Enrichissement outrancier d’une nomenklatura d’affidés peu regardant avec la morale (voir à ce sujet la gestion des communes), appauvrissement de tous les autres (y compris les électeurs béats trahis), multiplication des projets pharaoniques inutiles à seule fin de sa gloire personnelle, le tout financé par un accroissement dramatique de la dette, contrôle étroit des citoyens et des organes démocratiques (presse, justice, etc.), et bien sûr fuite des jeunes (l’avenir de la nation), et des seules vraies élites intellectuelles.

Ce n’est pas l’avenir que nous souhaitons pour notre pays, la France, patrie de la déclaration des droits de l’homme, puissance reconnue au plan international. Certes, une partie de notre élite, percluse de certitudes depuis la naissance, s’avère incapable de faire entendre notre voix au sein des instances internationales. Mais ceci peut (doit) changer. Il faut exiger plus d’humilité, de d’intelligence des situations, de compétence, et de détermination, de la part des représentants des citoyens, et à tous les niveaux.

Certes Zébulon Philippot n’a de cesse de nous promettre le manège enchanté, maître Collard, ersatz national de Steve Bannon, nous martèle tous les jours ses solutions miracles, sans toutefois en décrire les contours. Mais maintenant, vous savez et vous ne pourrez plus vous réfugier derrière le paravent de l’ignorance.

Aujourd’hui, nous refusons de donner les clés du camion à un chauffard. Et nous encourageons ses adeptes à ouvrir les yeux et à descendre en marche avant l’accident fatal.

Patriotes, réveillez-vous avant qu’il ne soit trop tard.

Patrick ROCCIA
Conseiller National MoDem

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans 3- National, Présidentielles Législatives 2017. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *