Ne votez plus au hasard … préférez le moins cher !

Dans sa dernière édition, l’hebdomadaire VSD titrait « Les vrais salaires des Politiques ». Vous trouverez ci-joint les meilleures pages de cet article. Les nominés sont, par ordre décroissant de leur salaire mensuel

  • Mr Nicolas Sarkozy: 21 026 Euros
  • Mr François Fillon: 20 846 Euros
  • Mme Marine Le Pen: 14 670 Euros
  • Mr François Hollande: 12 612 Euros
  • Mme Eva Joly: 12 009 Euros
  • Mr Jean-Luc Mélanchon: 12 009 Euros
  • Mr Nicolas Dupont-Aignant: 10 0512 Euros
  • Mr Jean-Pierre Chevènement: 7 100 Euros
  • Mr François Bayrou: 7 100 Euros.

Il n’entre pas dans notre intention de soutenir la tendance démagogique « tous pourris », nous avons abordé ce point dans un post précédent. Nous pouvons néanmoins:   

  • poser la question: « pourquoi un écart de 5 000 Euros entre un député européen et un député national ? »(sans compter l’indemnité forfaitaire journalière);
  • poser la question des « hauts salaires » dans nos administrations nationale et européenne;
  • revenir sur la problématique du cumul des mandats. Comme promis nous aborderons ce point un peu plus tard, mais notez, dès à présent que, dans le système de bi-partisme actuel, même si les deux camps inscrivent la disparition de cet anachronisme dans leurs intentions, ils ne pourront pas l’appliquer: ce serait pour eux se tirer une balle dans le pied.

Seul le MoDem le fera … pour une seule raison: c’est son intérêt.

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans 3- National, 4- Européen, E- Presse, Finances, Politique générale, Présidentielles 2012. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Ne votez plus au hasard … préférez le moins cher !

  1. Emmanuel AMPHOUX dit :

    Les salaires et indemnités des hommes et femmes politiques cités sont édifiants, renversants ;
    Souvenons-nous en parallèle, des salaires des kinésithérapeutes, des infirmières, des sages-femmes, des ergothérapeutes du service public de santé : moins de 1800 euros mensuels ; les écarts sont indécents.
    Et, « cerise sur la gâteau », souvenons nous également du rejet très récent, par la majorité de la représentation nationale, d’une proposition de loi de BAISSE de 10% (seulement) du montant des indemnités parlementaire….
    Moralité : les efforts sont et seront nécessaires… (surtout quand ce sont les « autres » qui devront les faire)

  2. Laurent TOUZET dit :

    la question n’est pas combien touche un homme politique mais combien perçoit-il d’avantages à côté. Et combien sont corrompus et font des erreurs entraînant le malheur et la détresse pour leurs administrés. Du coup il est normal qu’une certaine méfiance s’installe.

Les commentaires sont fermés.