Pffuittt …

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans 3- National, Présidentielles 2012. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Pffuittt …

  1. Emmanuel AMPHOUX dit :

    Beaucoup de réflexions viennent à l’esprit avec l’épisode de la « non candidature » de Monsieur Jean Louis BORLOO .
    En premier lieu, la nécessité de savoir prendre du recul chaque fois que l’agitation médiatique pousse en avant tel ou tel sujet, homme, ou femme politique… Toute cette énergie dépensée est parfois très très superficielle et éphémère…
    En deuxième lieu, il est heureux de constater que cette »non candidature » n’est pas une surprise pour ceux qui pensent que le Centre se doit d’être au centre des projets politiques ; je m’explique : il me semble très difficile d’être crédible et de se présenter comme une alternative quand on a participé pendant de nombreuses années à l’exercice du pouvoir ministériel … et prétendre tout d’un coup présenter de façon crédible le fameux thème de la rupture ….
    En troisième lieu, c’est au centre de l’électorat de notre pays que se trouvent certainement des millions de citoyens qui sont susceptibles d’adhérer à un projet de société marqué par l’honnêteté des projets, l’attention que l’on doit aux plus fragiles, le refus des prébendes et des arrangements, en bref un projet clair de remobilisation pour l’enseignement, une production industrielle nationale ou européenne favorisée, la répartition équitable des efforts à accomplir pour un retour à l’équilibre des finances de notre pays.
    Ces options doivent être nos préoccupations pour les semaines qui viennent pour que nous soyons crédibles et entendus, malgré le brouhaha médiatique.

  2. modem07 dit :

    Déclaration à la presse de Mme Marielle de Sarnez, vice-présidente du MoDem, relative au retrait de la candidature de M. Jean-Louis Borloo.

    « Cette décision confirme notre analyse. Nous n’avons pas varié depuis le premier jour. Cela fait des mois que nous répétons qu’il ne sera pas candidat », assure Mme de Sarnez. « L’élection présidentielle suppose de la constance, de la solidité. Il était logique qu’un processus de décantation et de clarification intervienne », poursuit-elle.

    « La logique, c’est qu’il y ait un candidat de la majorité, Elle suppose qu’il y ait un candidat de la gauche. Et elle suppose qu’il y ait un candidat central », analyse l’eurodéputée. Et d’affirmer : « Nous sommes profondément pour rassembler tous ceux qui, de bonne foi, veulent une majorité centrale. Il faut unifier le centre et au-delà du centre. »

  3. J’ajoute cette citation lue aujourd’hui même sur son blog: « Je le dis sans rougir, j’ai du respect pour François Bayrou qui essaye, en dépit des difficultés et des échecs, de tracer une voie originale et courageuse. »
    La messe est (presque) dite!

  4. Il ne faut pas oublier que Dominique de Villepin avait apporté son soutien à François Bayrou en 2007… rendez-vous dans quelques mois 😉

Les commentaires sont fermés.