Départementales … après le premier tour

Sans vouloir « rajouter des commentaires » à l’ensemble de ceux qui envahissent nos écrans, radios et journaux :-) , deux remarques:

  • 1- le mode de scrutin ne permet plus d’exprimer la diversité de pensée de nos citoyens. Il faut faire « efficace » dès le premier tour.  Pour preuve:

Alors que « mathématiquement » cela aurait été possible, « la Gauche » n’est plus présente au second tour dans les cantons ayant fait l’objet d’une offre de plusieurs listes (présentant d’ailleurs des options politiques différentes, totalement recevables – voir notre article sur ce point – clic). Devons-nous nous contenter d’un système électoral aussi simpliste ?

  • 2- les raisons de la « montée » du FN restent toujours à analyser. Parmi les communes que nous connaissons bien qui ont placé ce parti en tête:
    • il n’y a pas d’étrangers,
    • la situation économique, sous réserve d’une analyse plus fine, n’y est pas « catastrophique »,
    • les élus ne sont pas des « pourris »: ce sont des gens dévoués, souvent « sans étiquette », ayant des valeurs fortes mais non-partisans dans leurs actions, souvent réélus lors des dernières municipales,
    • les habitants sont très intégrés, souvent généreusement bénévoles dans un tissus associatif dense,
    • le programme des candidats FN, copié-collé dans tous les cantons, ne parle pas de l’Ardèche, se moquant ainsi du contexte local dans le but, maintenant avoué et stratégiquement planifié, d’une conquête du pouvoir au niveau national.

 

Alors ? Jean Lassalle, lors de notre rencontre à Aubenas – clic , nous a bien fait partager ce « désarroi ». Aurions-nous collectivement à ce point peur dans l’avenir en nous réfugiant dans un discours passéiste à l’heure où nos jeunes ont le monde entier pour terrain de jeu ? Des peuples entiers paient lourdement, dans leurs familles, dans leur chair, l’envie d’acquérir cette « démocratie » dans laquelle nous nous recroquevillons !

Il y a sûrement une demande « d’ordre » et de « clarté » vis à vis de nos dirigeants.

Commençons par être fiers de porter haut nos valeurs démocrates qui sont notre véritable identité nationale ! A nous de bien voter ! C’est le premier signe de notre engagement à défendre ces valeurs.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans 2- Départemental, 3- National, Départementales / régionales 2015. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Départementales … après le premier tour

  1. Hervé Nivot dit :

    Je connais des gens du front national, je les fréquente et discute avec eux. Pourquoi ils votent front national?
    Parce que, d’après eux, ils votent utiles. Dans leur slogan ils disent que pour eux ce n’est plus une réalité. C’est une revendication de plus en plus partagée: ils veulent voir les délinquants en prison et ne plus les voir rouler avec arrogance en grosse BMW entourés de jeunes nénettes admiratives, ils veulent voir leur lieu de vie respectée et estiment que ce n’est plus le cas.
    Certes dans notre ruralité nous sommes moins touchés que dans les villes mais les électeurs frontistes connaissent des citadins et parlent avec eux, parfois même ils se rendent dans les villes et constatent ce qui si passent et ça ils ne veulent pas le voir arriver chez eux, c’est un vote préventif.
    D’un point de vue économique les (cadres frontistes) prétendent s’inspirer de Maurice Allais prix Nobel d’économie 1988!! Il a laissé de nombreux ouvrages sur l’économie pour mieux les critiquer je vous invite à les lire, personnellement j’ai pas tous compris, je compte sur vous pour m’expliquer.
    Et puis surtout ils sont convaincus que les partis traditionnels leur ont menti, qu’ils mentent encore et de plus ils refusent de les écouter. Aujourd’hui pour pouvoir parler librement et être écoutés il ne leur reste que les urnes. Ils s’en servent.
    Bien amicalement
    Hervé

    • modem07 dit :

      Salut Hervé,

      je sais que ce sujet te tient à coeur et ne suis pas étonné que tu aies réagi à ce résultat.
      En premier lieu, comme tu le fais, il faut « écouter ». Depuis L. Fabius, premier ministre,(« le FN pose de bonnes questions mais apporte de mauvaises réponses ») nous avons entendu de nombreuses conclusions: le manque d’ordre, la perte des valeurs, l’arrogance des petits dealers, la bêtise de la télé-réalité et l’argent facile, le chômage et le désoeuvrement des jeunes, la perte d’identité … et ça continue, je peux t’en faire une liste plus longue encore.
      Une autre chose est sûre: ces résultats vont obliger les partis traditionnels à « se bouger »; ça ne peut pas déplaire au MoDem.

      Deux remarques:

      1- Ce qui est insupportable c’est la « petitesse » d’esprit (quand ce n’est pas la corruption) de nos responsables nationaux. Je rappelle que, dans le programme de F. Bayrou – faisons de la politique – la première action était la mise en place d’un référendum en 11 points sur la moralisation du système politique. Tu peux le rappeler à tes correspondants. Tu peux également leur signaler que le FN – qui ne propose rien sur le sujet – est un spécialiste des « petits partis politiques » qui servent au financement de leur campagne; que ce financement, pour certains de ces partis est directement en lien avec un certain Poutine. Quand à l’exemplarité du FN en terme de morale politique, merci d’aller voir au Parlement Européen la rente de santé que s’octroie M. Le Pen et le rôle des assistants parlementaires. A être en colère, autant l’être jusqu’au bout.
      Si un parti n’a pas menti et essaie de dire sa vérité aujourd’hui c’est le MoDem, même s’il le fait maladroitement.

      2- Par rapport à la réalité que tu exprimes, le mal me semble plus profond. J’ai, comme bien d’autres, un avis: je ne suis pas sûr qu’il soit le bon. Jean Lassalle, qui pose à peu près les mêmes problèmes mais sous un angle « différent », pense qu’il manque à notre pays « un projet » auquel les Français pourrait adhérer; c’est une voie qu’il faut poursuivre sans savoir comment et avec qui on peut la mettre en place et où elle aboutira.

      En conclusion:
      1- Faut-il débattre de ce sujet au sein du MoDem Ardèche ? Est-ce le lieu ? Pourquoi pas ? Si certains de nos lecteurs estiment qu’ils souhaiteraient « en parler », qu’ils me fassent signe. On montera un groupe de travail; le sujet me semble d’importance.
      2- Message perso Hervé: je n’ai pas lu moi non plus un livre de Maurice Allais … et je ne pense pas que les « cadres du FN » l’aient beaucoup lu. Je suis d’accord pour les rencontrer afin qu’ils m’expliquent :-).

      Claude Escande – Président du MoDem Ardèche

  2. Vincent YLLAMOLA dit :

    La montée du FN est simplement due à la peur de la dépossession de ce qui pourrait être une identité nationale dans notre monde globalisé. Maintenant dans n’importe quelle ville les seuls commerces ouverts le soir sont le centre commercial et les fast-food. Tout est uniformisé; il n’y a plus d’aspérité ou quelque chose qui rende une ville unique ou un quartier populaire.
    L’évolution de notre société est passée du métro-boulot-bistrot-mégots-dodo zéro à métro-boulot zéro.

Les commentaires sont fermés.