Indignation, action et morale

http://www.dailymotion.com/video/xxtk1f

A titre de remerciement à Monsieur Stephane Hessel qui vient de s’éteindre, ci-dessus une vidéo rapportant une de ses interventions, il y a juste 2 ans. L’hommage de F. Bayrou (clic) appuie sur le terme de « résistance » qui a caractérisé la longue vie de cet homme.

Pour ma part, si comme pour beaucoup, je considère que « l’indignation » face à l’inacceptable reste un de moteurs d’un engagement politique, elle n’est que « posture » si elle ne se traduit pas dans l’action. L’histoire récente montre que cette action peut prendre des formes diverses: de la révolution de jasmin à Tunis à l’élection « Beppe Grillesque » italienne en passant par une guerre civile en Syrie. Il est trop tôt pour tirer des conclusions de ses situations instables et douloureuses.

Constatons cependant, dès à présent, que l’action est une aventure redoutable – et souvent immaitrisable – si elle ne s’inscrit pas dans un processus démocratique ayant la confiance du peuple. En France, la moralisation  de nos modes de fonctionnement politique a été promis par tous … seul F. Bayrou s’était suffisament indigné pour proposer au peuple de définir les contours de ceux-ci à travers un référendum en 13 points. Aujourd’hui, on sait ce qu’il en est: le seul « cumul des mandats » fait l’objet des petits jeux politiques habituels et autres tractations électorales entre seigneurs de la haute caste.

Le peuple ne s’y retrouve pas ! Attention à l’indignation! Attention à l’aventure !

Pour illustrer ces propos, ci-dessous vidéo d’un interview de F. Bayrou, ce matin, sur France Info parlant, entre-autres points, de « l’affaire Tapie »:

http://www.dailymotion.com/video/xxugq9

 Claude Escande

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans 3- National, Politique générale, Société. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.