Vers un nouveau modèle de consommation ?

Nous sentons plus ou moins confusément que nous devons changer notre façon de consommer et ce, qu’elle qu’en soit la raison:

  • pour tenir compte des contraintes écologiques au niveau planétaire,
  • pour en finir avec le « gaspillage »,
  • pour repenser nos réseaux de distribution en regard des besoins et des pratiques des consommateurs (proximité plutôt que grande surface, télé-achat, achat sur internet …)
  • pour offrir aux producteurs locaux des débouchés dans des points de ventes « au plus près » ou « en direct » …

Ressentant ces besoins latents, Robert Rochefort, député européen, économiste réputé, membre du « shadow cabinet » du Mouvement Démocrate, lance avec d’autres économistes un nouvel observatoire de la consommation cherchant à « repenser celle-ci ». Ecoutons-le !

http://www.dailymotion.com/video/xlc471

MoDem 07

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans 3- National, 4- Européen, 5- International, Consommation, Politique générale, Social. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Vers un nouveau modèle de consommation ?

  1. Emmanuel AMPHOUX dit :

    Très instructive intervention de Robert ROCHEFORT; Il sort des sentiers battus car on comprend bien que les vieilles recettes économiques ne seront pas suffisantes pour améliorer l’emploi dans notre pays : emplois aidés, relance de la consommation, etc…
    Un nouveau développement, dans de nouvelles directions est indispensable pour ne pas laisser au bord du chemin tout une partie de la population française.

    • modem07 dit :

      Il est en effet intéressant de préciser le fameux concept « développement durable » devenu une « tarte à la crême » des discours politiques de tout bord … et pas seulement pour des objectifs écologiques – tout à fait louables – mais, comme vous l’indiquez, pour des objectifs humanistes qui nous sont chers
      Claude Escande

Les commentaires sont fermés.