Sortie de crise: scénarios* comparés

Nous sommes nombreux à nous indigner lorsque le système médiatique se contente de traiter la politique sous ses aspects les plus anecdotiques, aspects souvent provoqués par des petites phrases savament distillées et relayées à souhait jusqu’à écoeurement. Ainsi, ces derniers jours, la grande interrogation était de savoir si le mot « civilisation », utilisé par notre sémillant ministre de l’intérieur, était convenable ou non … ce qui, par exemple,  permettait globalement de zapper sur les 30 propositions de F. Bayrou sur l’éducation (nous y reviendrons d’ici peu).

Aussi, faut-il saluer avec bonheur tout article ou intervention qui prend le citoyen pour quelqu’un de responsable et, avec pédagogie, l’incite à réfléchir sur le fond des choses. L’article du Monde « La bataille de la réduction des dépenses publiques » (clic) en est un très bon exemple. L’interview de F. Bayrou lors d’une matinale de Canal+ en est un autre (voir vidéo en fin d’article)

L’article du Monde compare les propositions économiques de sortie de crise des différents candidats à la présidentielle. Qu’y voyons nous ?

Tout d’abord, des hypothèses de croissance très diverses; à ce niveau là, un écart d’estimation d’un demi-point rend le scénario proposé crédible ou farfelu. Constatons simplement que, sur ce point, le scénario de référence de F. Bayrou prévoit un demi-point de moins de croissance que les prévisions actuelles du gouvernement … et presque un point avec celles de F. Hollande. Votre avis ?

Sur les dépenses publiques, les objectifs de réduction sont quasi les mêmes. Sont visées des dépenses autour des 53,4 milliards à l’horizon 2017, chiffre proposé par F. Bayrou. Celui-ci a bâti son scénario sur une règle de gestion simple: « Gel des dépenses au niveau de 2012 en Euros constants sur 3 ans » … ce qui fait que la dépense se dégonfle d’elle-même par le jeu de l’inflation. Alors, comment F. Hollande arrive au même chiffre sachant qu’il a à embaucher 60 000 éducateurs en plus ? Votre avis ?

Enfin, constatons que F. Bayrou, par le biais d’imposition de tranches d’impôts supplémentaires, fais plus « payer les riches » que F. Hollande.  Chercher l’erreur ? Votre avis ?

F. Bayrou a apporté des éléments de réponse lors de la Matinale de Canal+ du 2 Février dernier.

http://www.dailymotion.com/video/xoa1qq

Vous trouverez d’autres éléments de réflexion supplémentaires à partie de l’article du Monde dans sa version numérique, ou, alors, il y a aussi cette solution :-)

* Fallait-il employer « scenarii », « scénarii » ou « scénaris » ? Réponse (source Wikipédia): selon l’Académie Française le mot scénario est français (car, en italien, il n’aurait pas d’accent aigu), le pluriel scénarios s’impose donc, exactement comme pour lavabos ou pianos.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans 3- National, E- Presse, Finances, Présidentielles 2012. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.