Le chasseur des chasseurs sud ardéchois est en chasse …

Pour rire un peu :-)

Attention, chers amis Ardèchois pourvus d’un fusil, un individu ayant pour objectif de récupérer vos votes nous a été signalé.

Son piège est classique mais identifiable: comme pour votre chien, il vous caresse dans le sens du poil !

Les faits: M. Jean-Claude Flory, député de l’Ardèche, Maire de Vals les Bains vient d’adresser un courrier, dont vous trouverez ci-joint une copie (ainsi que la lettre d’accompagnement) à certains membres de la Fédération Départementale des Chasseurs (nota: il ne nous est pas possible de vérifier si tous les chasseurs sud ardéchois ont reçu cette lettre mais … à priori).

Pour une fois, commençons par nous intéresser à la forme: 

  • Comment Mr J.C. Flory a-t’il connaissance des coordonnées postales des personnes adhérentes à cette fédération ? Aurait-il accès au fichier ? Hmm … n’y a-t’il pas là un petit problème juridique ?
  • Ces lettres sont à en-tête de l’Assemblée Nationale. Pour ses courriers Mr J.C. Flory utiliserait-il les deniers publics à des fins électoralistes ? Hmm … n’y a-t’il pas là un petit problème éthique ?

Sur le fond, ensuite

  • il est remarquable de constater que le 16 Novembre 2011, en pleine tourmente sur l’Euro, la crise, la Grèce … Mr. J.C. Flory prenne le temps de nous indiquer son intérêt prioritaire pour la gestion cynégétique en général et celle de la grive en particulier. Mr J.C. Flory est, assurément, un homme sensible qui craint, dans le futur, d’être un homme sans cible.
  • nous lui proposons plutôt de s’intéresser de façon plus approfondie qu’il ne l’a fait, au différent qui oppose certains chasseurs de sangliers – souvent non ardéchois (les chasseurs, pas les sangliers :-) ) – et les agriculteurs qui souhaiteraient pouvoir défendre leurs récoltes déterrées par ces bulldozers à quatre pattes (voir le blog « Nos amis les sangliers »

Mr. Flory, face à des modes de vie de plus en plus urbanisés et une sensibilité environnementale croissante,  la chasse, la tradition, le lien associatif, la participation à la gestion de la faune dont vous parlez si bien sont des sujets qui méritent d’être traités, comme bien d’autres, en dehors de toute visée électoraliste partisane.

Claude Escande 

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans 1- Local, 2- Départemental, Agriculture, Environnement, Politique générale. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Le chasseur des chasseurs sud ardéchois est en chasse …

  1. Emmanuel AMPHOUX dit :

    Nous avons un Président de la République, en campagne dans l’Hexagone, depuis plusieurs semaines, deux ou trois fois par semaine, et qui, par malignité?, ne s’est pas encore déclaré officiellement déclaré candidat de son parti .
    Résultat : une « pré »campagne électorale financée pour des montants « coquets », aux frais non pas de la princesse, ni du parti de gouvernement, mais aux frais des Français.
    Ces dépenses ne seront jamais incluses dans les comptes de campagne, ceux de la campagne officielle… Et pourtant, quelle est l’importance pour les Français, de ces déplacements où l’intérêt national n’est vraiment pas au centre des préoccupations, mais bien sûr plutôt l’intérêt du candidat putatif ?
    Cette façon de faire est inadmissible, en dehors de toute éthique ; c’est l’utilisation des fonds publics de la présidence de la République à des fins uniquement partisanes ; Bien sûr, à son niveau, Monsieur le Député de l’Ardèche, fait de même : il utilise des fonds publics pour sa promotion exclusive, dans une « pré » campagne, en vue de prendre date avant les prochaines échéances législatives.
    Ces procédés sont tristes ; ils résument les progrès que nous avons à réaliser pour atteindre le « graal » d’une utilisation raisonnée des finances publiques pour l’action politique. Assez de mélange des genres … Militons pour un usage raisonné des finances publiques….

  2. Thierry REBOUL dit :

    Pas trés moral certes, mais beaucoup l’on fait. Moi je veux savoir la position du Modem sur les économies à faire, le train de vie de l’Etat, la lutte contre les gaspillages (voir à ce sujet le trés bon dossier paru dans le magazine Capital de décembre), par exemple M. Bayrou est il favorable a la suppression de la réserve parlementaire (137 millions d’euros) mais aussi des chaines parlementaires (33 millions d’euros, audience : quelques milliers de téléspectateurs)? Ceci n’est qu’un exemple, en éliminant les dépenses inutiles on arrive rapidement à des milliards d’euros. Il faut vraiment SE MOBILISER pour convaincre un candidat de s’attaquer de front aux dépenses superflus.

  3. Laurent TOUZET dit :

    Nous sommes dans une situation économique soit disant catastrophique et au lieu de montrer l’exemple on utilise le courrier parlementaire à des fins personnelles bravo continuons comme cela « le bateau coule normalement » comme dit l’expression.

  4. Alexandre FAURE dit :

    Outre qu’il est scandaleux que de telles pratiques électoralistes soient faites avec l’argent public, ce que je retiens c’est le peu de considération que Monsieur Flory accorde aux Ardéchois chasseurs en les draguant de manière aussi crasse. Tous mes amis chasseurs ont été affligés par cette lettre.

  5. Mélanie VASSEUR dit :

    La chasse aux voix du printemps se prépare dès l’automne !

Les commentaires sont fermés.